De quoi ça parle ? L'album Ruins Tape de l'artiste russe Nocow sortit en 2012, une découverte inattendue et un gros coup de coeur pour une musique surfant à la fois sur la rythmique Downtempo accompagnée de sonorités profondes et planantes.

Nocow — Ruins Tape

4 novembre 2013 2  069 vues Chargement...

Je m’aventure assez rarement vers les genres musicaux qui me sont inconnus de peur d’essuyer une déception et me bloquer définitivement avec le genre en question. C’est malheureusement le cas pour beaucoup d’amateurs de musique. On préfère rester ancré à son univers musical favori et c’est une erreur. Cet album de Nocow fait partie de mes initiateurs à un genre musical. Flirtant avec la musique ambiante et le dubstep à la Burial dont il emprunte beaucoup, cet album est plus qu’une découverte, c’est un véritable coup de coeur tardif que je me devais de partager.

 

Nocow, de son vrai nom Alexey Nikitin, est un compositeur russe originaire de St Petersburg sans prétention qui fait son petit bout de chemin, en restant dans l’ombre dont il peine à sortir. Il enchaîne les productions année après année sur lesquelles il associe avec talent l’ambient, le downtempo et le dubstep — rien à voir avec le Brostep, son dérivé mainstream que tout le monde connait.

 

Il m’est impossible de me souvenir où j’ai pu dénicher cet album pour la première fois tant ce qu’il m’a procuré a réussi à faire abstraction du reste. À la première écoute, on sombre quasi instantanément. C’est profond et lent à la fois, un peu comme si on nous aspirait vers une terre inconnue désolée, sombre et mystérieuse, mais sans jamais se sentir menacé. On se laisse transporter par un mixage parfait, par des détails audio subtils et de bonnes basses ajoutant une touche de lourdeur au tout.

 

C’est sans doute la curiosité qui nous tient en haleine durant ce voyage de 41 minutes. Même si à la première écoute on se laisse penser que tous les morceaux se ressemblent, on finit rapidement par les distinguer grâce à divers détails. Une voix, un beat plus léger, une mélodie différente, un fond plus contrasté, tout en gardant cette perpétuelle impression de voyage vers l’inconnu.

 

Ce qui frappe lorsqu’on découvre Ruins Tape, c’est avant tout sa rythmique et le travail des voix, qui font penser aux compositions de Burial. C’est d’ailleurs l’un des gros intérêts de cet album. On pourrait le décrire comme un ersatz éhonté de Burial auquel on aurait enlevé une partie de son potentiel dépressif et le côté sec et creux du beat, pour y ajouter plus de profondeur à grand coup de nappes de synthé parfaitement calibrées. Copier ce qui plait déjà est une chose, la sublimer en est une autre, selon moi Nocow y arrive à la perfection.

 

Certains s’y sont essayés et s’y sont cassé les dents. Récemment Skrillex en a fait les frais avec son EP Leaving plutôt mal accueilli, car sans identité particulière. Ici avec Ruins Tape, Nocow arrive à limiter ce qui m’avait rebuté au départ avec Burial, à savoir cette mélancolie dépressive vers laquelle on nous entraîne. Et pour aller plus loin dans la comparaison Untrue / Ruins Tape, je dirai qu’après avoir écouté les deux en boucle, Untrue à tendance à attirer l’auditeur vers une mélancolie profonde contrairement à Ruins Tape qui tente de nous y emmener sans jamais tomber complètement dedans. C’est ça qui fait sa force.

 

Cet album est une excellente expérience à tenter seul, au repos, pour se vider la tête après une bonne journée bien chargée. Si vous aimez l’ambient planante et le downtempo, vous aimerez forcément Ruins Tape. Si vous n’êtes pas familier du genre, tentez l’expérience et partagez-la, l’album se trouve assez facilement en écoute gratuite et légale.

 

Découvrir l’album

 

Posté dans Critique, Musique.

Laissez-moi un commentaire

Suivez-moi

Derniers articles

Nocow — Ruins Tape Eléments du menu contextuel de Windows 7 bloqués Ce que j’en pense : Random Access Memories Lire gratuitement les Blu-ray avec VLC Ce que j’en pense : Far Cry 3 Supprimer le spam japonais de Gmail Ce que j’en pense : Need for Speed Most Wanted (bis) Patch Français de Torchlight 2

Recherche

Catégories

Archives